Il y a 108 produits.

Affichage 49-72 de 108 article(s)

Filtres actifs

N° 371 - Le passage du bonheur (Léo Gestelys)

3,56 €
Extrait : Bien que l'arrivée ait eu lieu à une heure tardive et que l'installation des artistes qui devaient demeurer sur place et avaient trouvé à se loger dans l'unique et rustique auberge de ce petit bourg picard, se soit faite très discrètement, dès le lendemain matin, les curiosités étaient sur le pied d'alerte. Des groupes stationnaient sur la petite place…

N° 377 - L'amour a vaincu (Pierre Peter)

2,48 €
Extrait : On l'avait vu arriver un beau jour au bureau de recrutement de la Légion, à Marseille, hâve, mal rasé, piteux, minable, l'air hébété d'un homme ivre, et les officiers avaient échangé un coup d'oeil entendu. Encore un qui venait de faire un mauvais coup et comptait « se planquer » pour tromper la justice. Il répondit pourtant à toutes les questions sans aucun trouble…

N° 357 - Un amour meurt, un autre naît (Philippe Charmont)

2,48 €
Extrait : Dès le seuil de l'appartement, Olivier avait senti que quelque chose s'était passé en son absence. Quoi ? Il ne le savait pas encore exactement mais mille indices impondérables l'avertissaient déjà, avant même qu'il eût pénétré plus loin à l'intérieur du logis. Tout y était trop bien ordonné, trop bien rangé…

N° 340 - Le trop aimé... (Michèle Brémont)

3,07 €
Extrait : … J'étais là, assise tout près du bar, non loin de Christiane et de Jean-Luc, qui m'avaient traînée, littéralement, au cocktail donné par les officiers de l'air avant un départ, en masse, pour une destination inconnue. La chaleur et le bruit étaient des plus sympathiques. L'explosion des bouteilles de champagne, les cris stridents des trompettes bouchées dans la salle voisine…

N° 384 - Le rivage silencieux (Francine Robert)

3,07 €
Extrait : Comme à regret, guidé par la main ferme de son barreur, le sloop s'engagea à l'intérieur d'une crique que protégeait une longue pointe rocheuse. Là venait mourir languissamment la houle de l'océan qui ourlait la grève d'un léger friselis d'écume. Un instant encore, le petit navire courut sur son erre tandis que ses deux passagers restaient immobiles…

N° 386 - Mon cher, mon triste amour... (Ariette Prêle)

3,56 €
Extrait : Le train peinait sur la rude montée et les tunnels se succédaient, courts ou longs, tout comme un rideau de théâtre montant et redescendant pour permettre d'étonnants changements de décor ; tantôt murailles à pic et échappées immenses vers des lointains curieusement découpés. D'ingénieux machinistes disposaient dans les creux de minuscules villages…

N° 125 - Songe inachevé (Claude de Vaudac)

1,90 €
Extrait : Il était loin, ce soir d'hiver où Marcel Ferrand, prisonnier évadé, avait poussé la porte d'une étable et s'y était caché. Presque aussitôt une jeune fille était entrée à son tour, tenant à la main une lanterne sourde dont la lumière faisait profiler sur le mur l'ombre d'un individu. La jeune fille avait poussé un cri d'alarme. — N'ayez pas peur !… Je suis un ami de Frédéric. Evadé…

N° 296 - La chambre d'amour (Roger Bartout)

3,07 €
Extrait : Un épais brouillard enveloppait la campagne et donnait à chaque chose, aux abords de cette vieille auberge des environs de Paris, une apparence irréelle qu'un esprit impressionnable peuplait, tout naturellement, de redoutables sortilèges. Et, vraiment, tout prenait ce soir-là, un caractère isolait. Munie d'une lanterne, Martine alla fermer le portail…

N° 241 - Pour sauver son amour (Francine Robert)

3,07 €
Extrait  : Très jeunes, certains êtres doivent se heurter aux rudes réalités d'une existence qu'ils n'ont pas choisie et qui, par bien des côtés, leur fait horreur. Voudraient-ils y échapper que les conditions dans lesquelles ils se trouvent sont autant d'obstacles à leurs désirs : aussi, doivent-ils se résigner, attendre et puiser dans leur seule volonté le courage de vivre…

N° 249 - Le bonnet porte-bonheur (Anny Lorn)

2,48 €
Extrait : L'autocar de Saint-Malo à Cancale stoppa à un carrefour, et le conducteur, s'adressant à une voyageuse, déclara : — Pour le Grouin, c'est ici qu'il faut descendre, mademoiselle. L'interpellée se leva et, prenant à la main une valise que, depuis la gare, elle tenait inconfortablement sur ses genoux, en raison de l'affluence, s'apprêta à descendre…

N° 118 - Le voyage imprévu (Anny Lorn)

2,48 €
Extrait : — Pardon, madame les Entrepôts Masson, s'il vous plaît ? — Les frigos ? Vous y tournez le dos. — Pourtant je suis bien sur l'avenue d'Ares, je crois ? — He oui ! mais elle est longue… et plus longue encore quand on la prend par le mauvais bout. La brave dame à l'accent marseillais cent pour cent était avenante comme on ne l'est que dans ce pays de soleil…

N° 255 - Coeurs torturés (René-Paul Noël)

1,90 €
Extrait : J'ai revu Jean cet après-midi… Je sortais du bureau des Postes lorsque nos regards se sont croisés. Vivement, il a fait demi-tour et s'est éloigné ; mais il était trop tard. Tel un ressac, le passé à déferlé sur moi et un doigt glacé sembla toucher mon coeur. Je n'ai parlé de cette rencontre à personne, ni à mes parents, ni à Claudie. Surtout pas à Claudie…

N° 101 - Ma vie dans un baiser (Claude Marsele)

3,56 €
Extrait : Nuit d'Asie. Ciel d'un bleu sombre clouté d'étoiles. Bruissement inquiétant de la brousse toute proche. Atmosphère lourde, chaleur humide. Bruit mécanique du ventilateur. Crissement d'insectes qui rôdent. Odeur de caoutchouc, mêlée à celle des essences fortes. Un bungalow perdu dans ce décor de rêve et de cauchemar. A l'intérieur de ce bungalow, un homme et une femme. …

N° 416 - Le chemin de son coeur (Aileen Moore)

1,90 €
Extrait : Accoudée à sa fenêtre depuis un long moment, Nadine contemplait le morceau de route qui montait et tournait, avec ses arbres, ses buissons d'églantiers, ses cerisiers sauvages et ses acacias fleuris qui embaumaient et dont le parfum venait jusqu'à elle comme une subtile invitation à quelque fête bucolique. Les pensées insaisissables de la jeune fille étaient teintées de mélancolie…

N° 293 - Pour l'amour de Catherine (Jacques Redanges)

2,48 €
Extrait : La mer battait les flancs des murs du château des Grandvilliers, et le ressac faisait aux oreilles une musique sourde, infiniment apaisante. La jeune fille soupira en rangeant son ouvrage. Depuis quinze jours seulement qu'elle était dans le pays, elle s'y était attachée d'incroyable façon. Ce mois de mai avait été radieux, et Madeleine ne se lassait pas d'admirer la lande bretonne…

N° 247 - Fille de la haine (Ellen Philippe)

2,48 €
Extrait : Sur le lit d'une sordide chambre d'hôtel à Santiago, un homme d'une trentaine d'années enfouissait fébrilement dans une valise tout ce qui lui tombait sous la main. Il tressaillit en entendant la porte s'ouvrir. — Ah ! c'est toi, fit-il à l'arrivante avec un soupir de soulagement. La jeune femme, qui tenait par la main une fillette de trois ans, resta figée sur place…

N° 286 - Un volant pour un coeur !... (Pierre Peter)

3,07 €
Extrait  : Il y avait deux ans que je n'avais pas revu mon ami Pierre Sandrine lorsque je le rencontrai, brusquement, aux environs de la gare de Paris-Lyon, où j'allais retenir ma place pour un prochain départ sur la Côte d'Azur. Je rêvais de ces vacances depuis des mois, et depuis des mois j'avais économisé patiemment une petite fortune pour pouvoir me passer toutes mes fantaisies…

N° 445 - Suzel (Dominique Renouard)

3,07 €
Extrait : L'ascenseur s'arrêta. Une clé dans la serrure et la porte d'entrée de l'appartement s'ouvrit. — C'est moi, Georges, je rentre, fit une voix rieuse. Hou ! Hou ! Aucune réponse. Le silence. Laurence répéta : « Hou! Hou! » puis, inquiète tout à coup, alla au cabinet de Georges, frappa et n'entendant rien, sans attendre, cette fois tout à fait alarmée, ouvrit…

N° 234 - Maudit soit votre amour (René Poupon)

3,07 €
Extrait : Le jour finissait. Une brume grise naissait sur la grande banlieue. Ce soir encore, par le temps maussade, d'aigre bise et d'ondées rapides, la nuit de mars tomberait vite. Déjà, la route devenait moins aisément discernable, et M. Henri Dégenin, ralentissant un peu l'allure de sa voiture, alluma ses phares en veilleuse, par prudence…

N° 297 - Dis-moi "Je t'aime" (Jean Dryer)

3,17 €
Extrait : Gérard Chevalier fait semblant de lire le magazine qu'il tient droit devant lui mais en fait il observe le couple d'amoureux qui, sur l'autre banquette du compartiment, lui fait face. Ils ne peuvent se regarder sans échanger un sourire tendre ; fréquemment, et subrepticement — mais ça se voit quand même — leurs doigts se frôlent ; ils n'ont pas besoin de paroles pour se crier leur amour…

N° 310 - Barbara (Pierre Peter)

3,07 €
Extrait : Depuis huit jours, avant chacune de mes apparitions sur la piste du cabaret où je passais chaque soir, mon coeur se mettait à battre un peu plus vite qu'il n'aurait dû, car je me demandais à chaque fois si, ce soir encore, « Il » serait à sa table habituelle, silencieux, solitaire, attentif, et si jeune, si jeune !…

N° 304 - L'oubli du passé (Pierre Peter)

3,07 €
Extrait : Ses collègues de la salle de rédaction ne l'avaient jamais vu rire et il fallait souvent qu'ils se cognent à lui pour s'apercevoir de sa présence tant il était silencieux, effacé, furtif même. Ce qui est un comble pour un journaliste, et surtout un journaliste américain. Tout ce que l'on savait de lui, c'est qu'il avait été autrefois correspondant de guerre…

N° 286 - Un volant pour un coeur !... (Pierre Peter)

3,56 €
Extrait : Il y avait deux ans que je n'avais pas revu mon ami Pierre Sandrine lorsque je le rencontrai, brusquement, aux environs de la gare de Paris-Lyon, où j'allais retenir ma place pour un prochain départ sur la Côte d'Azur. Je rêvais de ces vacances depuis des mois, et depuis des mois j'avais économisé patiemment une petite fortune pour pouvoir me passer toutes mes fantaisies…

N° 300 - Votre coeur guérira... (Luce Orsydiane)

3,56 €
Extrait : …Au loin, Rome, la Cité Eternelle, s'étalait dans toute la gloire de son soleil et de ses vieilles ruines majestueuses, dorées de lumière. Fabrice, par le hublot de la carlingue de l'avion, regardait de tous ses yeux. Le crépuscule, tout proche, chargeait le ciel de petits nuages rouges, légers comme des duvets. C'était l'heure, belle entre toutes : l'heure la plus poétique…
close Shopping Cart

Nouveau compte S'inscrire