Les Romans Bleus

Une première série de la collection "Les Romans Bleus" est publiée en 1930 : « Collection qui est la vraie bibliothèque de la jeune française ardente, moderne et honnête d'aujourd'hui. Les romans qui la composent sont toujours des romans irréprochables, sains, moraux, bienfaisants.» En 1935 débute une nouvelle série : « Les Romans Bleus sont des romans irréprochables, sains, moraux, bienfaisants. Ce sont les vrais romans du foyer et des oeuvres éducatrices.»

Les Romans Bleus | Éditions Jules Tallandier | Livres d'occasion

Il y a 9 produits.

Affichage 1-9 de 9 article(s)

Filtres actifs

Qui suis-je ? par H. de Sar-Tarnès

9,90 €
Lorsqu'on a goûté le charme de la vie de Londres durant la « season », lorsqu'on a connu l'enchantement de cette existence de rêve, il est impossible d'en perdre jamais le souvenir ; mais il faut l'avoir vécue pour se rendre un compte exact de la magnificence de cette grandiose capitale durant sa période mondaine, qui se termine chaque année par les courses d'Ascot...

N° 46 - Une étoile par Jean Mauclère

9,90 €
Le médecin-colonel Largellière ferma derrière soi la porte de son cabinet, au Val-de-Grâce. Il posa sur un bureau chargé de papiers son képi et ses gants, et, ainsi qu'il avait accoutumé chaque matin, tourna d'un doigt rapide le feuillet de son éphéméride. La date du 10 avril 1917 apparut. - Le 980e jour de la guerre ! murmura le docteur. ...

N° 6 - La châtelaine de Chasseloup par Marie-Reine Aghion

6,50 €
Michel Valéry remontait, pour la première fois depuis quinze ans, la « coursière » accidentée aboutissant au château de Chasseloup. L'ascension était rude, mais il avait de bonnes jambes et savait les utiliser. Et puis, deux mois de vacances, pour ce jeune enthousiaste qui faisait son internat dans un hôpital d'Alger, étaient toute une aubaine...

Natalia par Arielzara

9,90 €
Isabella avait fermé la porte de la maison : elle demeura éblouie par la lumière qui vibrait parmi les oliviers et les caroubiers, sur les pavés de la terrasse. Les cigales chantaient à en mourir ; l'ardeur de l'air et de la terre était telle que la jeune fille porta la main à ses yeux, à sa poitrine : elle suffoquait. ...

La Tour de Cristal par Jean Rosmer

9,90 €
Dans le salon aux stores abaissés et aux volets clos, Mme Bourrelet, née Hortense Lecallus, réfléchissait. C'était une grande personne sèche et taillée à coups de serpe, que ses traits saillants et durs, son oeil sévère et ses gestes définitifs eussent dénoncé pour une institutrice, si l'élégance de sa toilette et la splendeur des pierreries n'avaient révélés sa véritable situation. ...

Le coeur de Flo par Marthe Fiel

8,00 €
- Mais il me semble que tu étouffes un bâillement, ma petite Flo ?... Tu ne t'amuses donc pas à la soirée de ta mère ? - Il est possible que je bâille, mon petit papa... je ne m'en rends pas bien compte. J'ai peut-être sommeil... Quelle heure est-il ? - Minuit un quart. - Seulement ? Ta montre ne retarde pas ? ...

N° 29 - La reine prisonnière par Magali

6,50 €
A huit heures, l'avion survolait Rome ; deux heures plus tard, il glissait sur Gaète, à peine éveillée, et cinglait vers Naples au moment où le San-Constanzo appareillait pour gagner l'île de Capri. A trois heures, il émergea au-dessus de la mer violette et, avec grâce, se posa dans une anse vaste  qui semblait avoir été tracée là comme terrain d'atterrissage clandestin...

Les enchaînées par Lucie Presse

5,00 €
Cinq heures sonnèrent, répétées une fois, deux fois. Les nombreux étudiants qui sortaient du cours de Potier envahirent aussitôt la place de l'Ecole-de-Médecine. Groupés ou se suivant, ils s'éloignaient, sérieux encore, retenant d'un sourcil froncé les définitions du maître. ...

N° 33 - Les cendres de l'amour par Willy Diaz

8,00 €
Les persiennes entr'ouvertes laissèrent pénétrer jusqu'au fond de la chambre la pâle lumière d'une aube d'avril. Les contours des meubles se précisèrent graduellement ; les plats de faïence, alignés sur l'étagère du buffet ancien, dessinèrent des disques d'un blanc laiteux ; les coussins, répandus ça et là, apparurent soudain dans un bariolage de couleurs qui contrastait avec la vétusté des murs.
close Shopping Cart

Nouveau compte S'inscrire