Il y a 102 produits.

Affichage 49-72 de 102 article(s)

Filtres actifs

La croisière bleue (Robert Vallet)

4,08 €
Extrait  : Maud Loring sourit en découvrant, au milieu de la foule des promeneurs londoniens, la haute et caractéristique silhouette de son fiancé Forrester. Celui-ci ne la voyant pas, elle se hâta de le rejoindre et, par derrière, atteignit l'épaule du jeune homme de sa main gantée. - Eh bien Forrie ? Il sursauta puis ses yeux s'illuminèrent. - Oh ! Maud, ma chérie !…

Le mystère du Castel des Saules (Muriel Morel)

3,56 €
Extrait : Maurice Montagnier arrêta sa modeste voiture devant la grille. Au fronton de fer forgé il lut : CASTEL DES SAULES, et ne put réprimer un sourire. Il manquait le L du premier mot et le U du troisième, ce qui donnait : CASTE  DES SA LES. — Les lieux sont terriblement éloignés du pays et le parc me semble à l'abandon. Ils doivent vivre comme des sauvages, mes chers cousins…

Les deux visages de l'amour (Michel Candie)

4,74 €
Extrait  : Un vieux village perché sur le mamelon d'une colline, comme il y en a tant dans l'arrière-Provence, avec au pied la nouvelle agglomération : maisons en parpaings, tuiles mécaniques, vérandas en matière plastique - mais réfrigérateur dans chaque cuisine et salle de bains dans chaque maison, tels étaient Saint-Pons-l'Ancien et Saint-Pons-le-Neuf…

Ce n'était qu'un jeu (France Noël)

4,08 €
Extrait  : Ne fais pas cette tête ! pria Régis d'une voix irritée. Qu'est-ce que tu as encore ? — Rien. Rien du tout… C'était toujours ainsi… Régis s'impatientait contre Hélène, lui demandait pourquoi elle faisait la tête… Elle soutenait qu'elle n'avait rien, que c'était son air habituel, qu'il se faisait des idées… Mais il ne la croyait pas et il avait raison. La vérité c'est qu'elle était jalouse…

Un bateau pour l'île (Catherine Audières)

4,08 €
Extrait  : Nuella descendit vers la plage ; le vent sur son visage était aussi doux que sur les côtes de Floride, en face, là où se distrayaient les milliardaires. Cette idée l'amusa. Ici, dans l'île, on vivait dans un autre univers. Elle se retourna et contempla affectueusement les bâtiments des laboratoires, qui ressemblaient à ceux d'un ranch fantaisie, et les petits cottages, sous les palmiers…

Etrange quadrille (Vivianna Corradi)

4,08 €
Extrait  : Il y avait eu affluence de clients la veille au soir dans le bar des Thompson et June dormait encore lorsque Stanley se leva. Il s'attarda un instant à contempler la chevelure fauve de sa femme et le pli volontaire de sa bouche, n'osa pas la déranger dans son sommeil bien qu'il eût une forte envie de l'embrasser et passa dans la salle de bains…

Le beau Wassili (Claude Harlès)

4,74 €
Extrait  : Lucile regarda un instant, distraitement, le parc qui fonçait lentement sous les premiers voiles du crépuscule. Puis elle se retourna vers madame de Noirtier, observant avec une tendre pitié le petit corps frêle accoté à un fauteuil à haut dossier, le visage si pâle qu'il en était presque transparent. — Mère… N'as-tu rien remarqué depuis quelque temps ? Je trouve Béatrice bien changée…

Un monde inconnu… (Dominique Alba)

4,08 €
Extrait  : Je crois que maintenant j'ai tout mis au point, murmura pour lui-même Simon Vésinède. Il était penché sur les papiers qui encombraient son bureau : notes, plans, épures, formules énigmatiques pour un profane mais qui pour lui - et pour lui seul - avaient un sens précis. Cinq années de travail, de patientes recherches, se trouvaient concrétisées en quelques chiffres…

C'était un tyran (Muriel Morel)

4,08 €
Extrait  : Monsieur de Bachyl plongea son regard dans celui de la jeune fille et lui dit : — L'emploi en question n'est pas une sinécure, mais, comme je vous l'ai spécifié, les appointements sont très intéressants. Mon fils - comment vous expliquer cela sans trop vous effrayer ? - mon fils passe pour être insupportable. Il sourit avec indulgence et tout son fin visage aristocratique s'éclaira…

La croix des amours perdues (Barbara Sydney)

3,56 €
Extrait  : Pourquoi ne viendriez-vous pas en vacances avec nous ? demanda Marc. Nos amis Lemaire vienent de louer dans le Midi une ravissante villa au milieu des pins. Je suis invité. — Vous, mais pas moi. — Comme si vous ne saviez pas que tous nos amis nous considèrent comme fiancés ! Ont-ils tort ? — Comment savoir ? — Mais vous, Sylviane, vous devez bien savoir si vous m'aimez ?…

Belle nuit… (Claude Harlès)

4,74 €
Extrait  : Noelle posa son stylo, s'étira : « Ouf ! J'en ai assez pour aujourd'hui. Tout est en place. Le baron va partir faire sa promenade à cheval. C'est au cours de cette randonnée que j'ai bien envie de lui faire rencontrer Ghislaine, la nièce de la châtelaine d'à côté. Pure jeune fille aussi belle que pauvre, aussi vertueuse qu'inconsolable de la mort de son fiancé… »…

Le monde perdu de Paul Baxter (Guy Phillips)

4,74 €
Extrait  : Les rochers brûlaient au soleil. L'eau clapotait doucement, tentatrice. Arline se déshabilla rapidement, enfila son maillot de bain et se laissa glisser dans la tiédeur délassante de cette mer limpide. Elle était seule dans cette petite crique déserte. Elle avait entendu quelque temps les joyeux éclats de voix de ses compagnons ; puis leurs chemin avaient divergé…

L'écureuil (France Noël)

4,08 €
Extrait : L'écureuil ! Où es-tu l'Ecureuil ? La voix du garçon, haute et claire, montait dans l'air d'été, vibrant de chaleur. Il s'était arrêté à quelques pas de la solide maison, blanche, basse, bien carrée sous son toit de vieilles tuiles. Il portait un vieux blue-jean délavé, une chemise de flanelle à carreaux, ouverte très bas sur son torse brun et musclé. Il regardait tout autour de lui…

L'inavouable imposture (Christiane Collier)

2,94 €
Extrait : Ils ne se disaient rien. Seul le bruit de leurs avirons battant mollement l'eau du lac troublait le silence. Nadège pensait qu'elle aurait dût donner libre cours à son bonheur : rire, chanter, car malgré ce changement qui s'était produit dans leurs projets d'avenir, il n'en était pas moins vrai qu'ils allaient réaliser le plus cher de leur rêve…

Le clochard aux yeux clairs (Anne Lebrun)

4,08 €
Extrait :  Eh, Jeanjean, tu viens m'aider ? L'homme ainsi interpellé se retourna. C'était un gaillard assez grand d'une cinquantaine d'années qui paraissait musclé. Il portait un blue-jeans délavé et un maillot sans couleurs. Jeanjean accourut auprès d'un bonhomme, aussi mal rasé que lui, et dont la trogne s'ornait d'un nez rubescent d'ivrogne…

Un si long voyage (Philippe Gaël)

4,74 €
Extrait : C'est une lettre pour moi ! C'est une lettre pour moi ! maman, s'écria Agnès en battant des mains. — Non, mon chéri, répondit Martine Maringère d'un air soucieux, tout en décachetant l'enveloppe qu'elle tenait à la main et qui était libellée de curieuse façon : « Madame Martine Maringère, née Durosne… ». — Oh ! le joli timbre ! s'extasia la petite fille, tu me le donneras ? — Oui…

La jeune fille en noir (Nell Pierlain)

5,97 €
Extrait : Marc pénétra dans les « Galeries » par la porte Mogador, mais au lieu de s'engouffrer dans le magasin il eut un mouvement de recul tant était grande la cohue aux différents rayons du grand magasin. Les fêtes de fin d'année approchaient, les départs pour les sports d'hiver commençaient déjà et les gens se hâtaient de faire les derniers achats en vue des cadeaux ou des voyages…

L'île sauvage (Ann Martin)

2,94 €
Extrait : Il y avait une demi-heure que Bryn Owen s'efforçait de convaincre Walter Merrill qu'il commettait une folie en allant s'installer sur l'île sauvage et déserte de Storm Rock, perdue au large de la côte galloise. Mais le vieil homme tenait à son idée. Autant s'attaquer aux rocs qui surplombaient la mer ? — Acceptez-vous, oui ou non, de nous y mener ? demanda Merrill…

L'aventure est derrière la porte (Terence Hughes)

2,94 €
Extrait : On se battait dans les rues. Maryline Marlow, qui venait d'arriver à Londres, ne savait absolument pas de quoi il s'agissait. Toutes ces pancartes, ces cris furieux, l'avaient d'abord surprise puis épouvanté, lorsqu'elle s'était trouvée au milieu de la manifestation. Elle avait été entraînée dans un petit square, s'était accrochée à une grille, puis avait été littéralement soulevée…

Un ange était là… (Gabrielle Dulac)

3,56 €
Extrait : Le train ralentit, grinça longuement et s'arrêta. La vieille carcasse du wagon frémit et, dans un soubresaut, Vincent Lorey éprouva violemment la rudesse de l'antique banquette de bois. D'un regard absent, il contempla, à travers les vitres sales, la petite gare paysanne, les halos jaunes de ses rares lumières perçant à peine la nuit, la vague animation de son quai sombre…

Virginia et les siens (Brigitte Sandel)

3,56 €
Extrait : Je me nomme Virginia Dinelli. Je suis née à Rome où j'ai passé mon enfance et mon adolescence. Cette cité grandiose qui voit en tout temps affluer les touristes du monde entier, cette cité unique était ma propriété, mon domaine, mon fief familier, je vivais de plain-pied avec les ruines, les églises, les jardins, les merveilles. C'était là ma patrie…

Un mari pour Eve (Catherine Audières)

3,56 €
Extrait : On ne s'entoure jamais d'assez de précautions ! dit Mme Leygeac. Introduire n'importe qui chez soi… Eve gardait la tête baissée. Elle ne voulait pas se risquer à croiser le regard de sa future belle-mère. Gérard intervint, avec un sourire : — Voyons, maman, vous montrez des idées un peu provinciales, j'en ai peur ! N'est-ce pas, Eve ? — Eve est trop raisonnable pour ne pas pensez comme moi…

La vie a de ces détours… (France Noël)

2,94 €
Extrait : Laurent Delbeuse bâilla derrière sa main. Ce genre de divertissement lui avait toujours paru d'une sinistre pauvreté, mais il n'avait pas osé refuser l'invitation de son ami Marc. — Pour une fois que tu viens à Marseille, Laurent, laisse-moi te montrer le vrai vieux Marseille avec ses beuglants, ses bouges, ses boîtes à matelots. C'est amusant de temps en temps, non ?…

Une étrangère est venue… (Catherine Audières)

2,94 €
Extrait : — Tu crois que tu réussiras ? Une petite phrase sans importance. Pourtant, Eve Leroy marqua un temps d'arrêt lorsqu'elle parvint à ses oreilles. Les trois jeunes filles s'étaient redressées en la voyant et, à la façon dont elles reprenaient la conversation, on devinait sans peine qu'elles ne destinaient pas ces mots : « Tu crois que tu réussiras ? » aux oreilles d'Eve. Eve sourit…
close Shopping Cart

Nouveau compte S'inscrire