Romances - Divers éditeurs

Romances - Divers éditeurs 

  • Extrait : Les grandes orgues de Saint-Thomas d'Equin déchaînèrent leurs ondes majestueuses, tandis que la porte principale roulait sur ses gonds pour la sortie des mariés. De la sacristie, dans un brouhaha de voix et de rires étouffés, l'aristocratique cortège se mit en marche, précédé du suisse qui, s'avançant gravement, en cadence frappait tous les trois pas de la hallebarde…

    3,50 €
    Rupture de stock
    Ajouter au panier
  • Extrait : On était aux derniers jours de mars de l'année 1869. Par une froide et claire matinée, vers midi, un homme de soixante-trois à quatre ans et une jeune fille d'une vingtaine d'années achevaient un modeste déjeuner dans la grande salle à boiseries enfumées d'une sorte de ferme située aux limites extrêmes de cette Franche-Comté, si pittoresque et si romantique…

    12,00 €
    Disponible
  • Extrait : L'Hôtel Bertignolles, dans l'avenue Friedland, est certainement un des plus somptueux de Paris. Construit dans le goût du XVIe siècle, sa façade monumentale est percée d'une immense fenêtre avec balcon en saillie, et, à l'entresol, de deux larges baies dont une au-dessus de la porte cochère. Le vestibule pavé de mosaïque aboutit à un escalier en bois sculpté tournant dans une cage…

    3,50 €
    Rupture de stock
    Ajouter au panier
  • Extrait : On avait introduit Pierre Ménin dans le grand salon qu'il connaissait bien, mais qui l'amusait toujours… En attendant son patron, le jeune homme se promenait à travers la vaste pièce, les mains derrière le dos, un sourire d'indulgente ironie aux lèvres. Il ne se lassait pas d'admirer ce qui représentait la galerie de portraits d'ancêtres du riche et jovial Joseph Gassier…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : La petite ville de Verrières peut passer pour l'une des plus jolies de la Franche-Comté. Ses maisons blanches avec leurs toits pointus de tuiles rouges s'étendent sur la pente d'une colline, dont les touffes de vigoureux châtaigniers marquent les moindres sinuosités. Le Doubs coule à quelques centaines de pieds au-dessous de ses fortifications, bâties jadis par les Espagnols…

    2,90 €
    Disponible
  • Extrait : Les rayons brûlants du soleil tombaient sur la nuque courbée des deux hommes qui grattaient inlassablement la terre maigre. Les tiges tendres des pommes de terre s'alignaient en sillons rectilignes. Malgré la sécheresse, fléau de la terre de Chypre et grâce à la préparation minutieuse effectuée par des mains habiles, les pousses verdoyantes offraient les meilleures perspectives d'avenir…

    4,50 €
    Disponible
  • Extrait : Les mains enfoncées dans les poches de son manteau de tweed, Christiane de Fermel achevait de visiter l'appartement où des peintres s'affairaient au milieu de multiples échafaudages. Par les fenêtres ouvertes, le fracas des voitures circulant sur la place de la Madeleine entrait avec la brise attiédie du soir. …

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : — Au revoir, Marcel !— A demain, Françoise !Les deux jeunes gens se serrèrent la main à l'entrée du métro, et Marcel Morel s'engouffra dans l'escalier après être resté un instant le regard fixé sur la délicieuse silhouette de Françoise se perdant dans la foule. …

    3,50 €
    Rupture de stock
    Ajouter au panier
  • Extrait : Septembre. Le sort en est jeté. Je quitte la capitale. J'éprouve le besoin du grand calme de la campagne, des isolements dans les bois, avec les oiseaux comme choristes, au lieu des hurlements de klaxon, des grincements de frein et des reproches métalliques, des changements de vitesse malmenés. Je veux voir des fleurs champêtres, au lieu des autobus verts et blancs que je croise…

    1,90 €
    Rupture de stock
    Ajouter au panier
  • Extrait : Alors s'achevait la symphonie des angelus. Les dernières vibrations de tous les clochers grenoblois allaient mourir et se perdre dans le flot tumultueux des passants. C'était la foule habituelle des étudiants, des employés, des bureaucrates, des écoliers, tous pressés de regagner leur logis. Déjà, le long fleuve humain s'apaisait…

    3,50 €
    Rupture de stock
    Ajouter au panier
  • Extrait : Le manuscrit devenait de plus en plus indéchiffrable. Les caractères, d'abord nets, se heurtaient à mesure qu'on tournait les pages. Et Joseph Erudias, qui avait penché sa tête blanche sur tant de grimoires, ne pouvait se retenir d'un peu d'impatience à la vue de ces lignes inégales, chaotiques, sur le papier jauni, aux angles déchirés. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : — Altesse, voici le courrier.Paresseusement allongé sur un épais divan de velours bleu, le jeune prince Charles de Condé tourne lentement la tête et tend la main vers le plateau argenté que lui présente un laquais rigide et obséquieux. Des lettres de famille… Des circulaires de publicité… Toute une correspondance ennuyeuse que le prince rejette bientôt loin de lui…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Elaine descendit vers la plage sablonneuse de Paramé. Elle était enveloppée d'un peignoir à grandes fleurs bleues, et un bonnet de caoutchouc gris protégeait ses cheveux blonds. Elle respira un moment l'air vivifiant du large. De toutes petites vagues, ridant à peine la surface unie de la mer venaient mourut sans bruit sur le sable doré. La jeune fille rejeta son peignoir…

    5,50 €
    Disponible
  • Extrait : Bien souvent, des journalistes sont venus m'interroger tant sur les débuts de ma carrière que sur ma retraite soudaine demeurée pour tous inexplicable après les succès triomphaux qui, je peux le dire sans fatuité aujourd'hui, car ce temps est passé pour toujours, ont répandu mon nom et mon visage dans le monde entier. Je n'ai jamais parlé jusqu'à ce jour…

    3,90 €
    Disponible
  • Extrait : C'était la « Corrida » à Saint-Sébastien. On la considère comme l'attraction la plus passionnante d'Espagne. Elle attire comme un aimant une foule avide de plaisir, de sensations, venue de la ville et de tous les environs, même de la frontière française. Maruja fut aussitôt emportée dans une marée vivante qui pousse, crie et gesticule. Happée par devant, poussée par derrière…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : Rentrée dans sa chambre, comme elle en avait l'habitude chaque soir avant de se coucher, après s'être assurée que porte et volets clos, nul œil indiscret ne pouvait l'apercevoir, Odette Dalversac alla à un petit bureau, sorte de « bonheur du jour », petit meuble coquet, inattendu, peu en rapport avec la pièce rustique aux murs froids, blanchis à la chaux, ouvrit complètement un tiroir…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : La saison d'été battait son plein à Dinard. La mer aux vagues d'émeraude baignait les sables dorés de la plage, et les jolies villas aux jardins fleuris encerclaient de fraîches verdures cette coupe glauque des eaux translucides. L'Impérial Hôtel, l'un des grands palaces de cette station balnéaire, l'élevait sur les bords de ces rivages heureux. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : — Maître Provins ?— C'est moi-même, Monsieur.— Je suis de passage à Nogent-sur-Presles, à la recherche d'une habitation à acheter. Je viens m'adresser à vous.— J'en ai, en effet, trois à vendre. Désirez-vous une maison spacieuse, avec dépendances, jardin, vaste cour ?— Non, je suis seul avec mon fils, âgé de quinze ans. Il me faudrait un bâtiment de quatre ou cinq pièces. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : — Oh ! La jolie femme !L'exclamation, pourtant étouffée, parvint aux oreilles d'Eliane de Los. Quoique habituée aux hommages, discrets ou non, que suscitait sa beauté et auxquels, en temps ordinaires, elle ne prêtait que peu d'attention, elle se retourna. A une table, deux hommes devisaient. L'un d'eux, rougissant, se leva et fit un pas en direction de la jeune femme. …

    3,50 €
    Rupture de stock
    Ajouter au panier
  • Extrait : Bien qu'on fut à la moitié de novembre, il y avait, par cet après-midi exceptionnellement ensoleillé, de nombreux promeneurs dans les allées du Luxembourg. L'astre répandait ses rayons, caché parfois par de légères nuées qu'un vent d'ouest poussait à l'assaut du ciel d'un bleu évanescent. Il caressait le marbre des statues, se jouait sur les pelouses…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : — Bonsoir, mademoiselle Marie-Thérèse… Vous allez bien ce soir ? s'exclama l'abbé Bergeon en s'accotant contre le petit mur de pierres sèches, au-delà duquel s'étendait un fort beau jardin précédant une petite maison provençale toute badigeonnée de jaune. Aux derniers rayons du soleil couchant qui sombrait là-bas, la construction apparaissait comme faite d'un bloc d'or massif. …

    2,90 €
    Disponible
  • Extrait : Rose-Blanche traversa la terrasse et, penchée sur le petit mur, regarda l'étroit chemin qui grimpait vers le Château des Bruyères en traversant la plaine. Seul, un paysan s'y trouvait, marchant d'un pas lourd derrière sa charrette. Il avançait entre deux landes que doraient au printemps les ajoncs, et que la bruyère rosissait avant même la fin de l'été. …

    2,90 €
    Disponible
  • Extrait : Jamais la montagne au crépuscule n'avait paru plus belle à Gilbert qu'en cette fin de journée d'été. Il s'arrêta au milieu du sentier pour admirer les derniers reflets roses, là-bas, sur le glacier. Il ressentait, devant ce paysage, une réelle émotion qui le prenait à la gorge presque jusqu'aux larmes. Et, soudain, en harmonie avec ses pensées, une voix de femme s'éleva, large et pure…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : Vers le milieu de mars, par un clair après-midi, le petit train venant de Nantes s'arrêtait au Pouliguen. Une femme, jeune encore en descendit la première, puis une jeune fille, pâle et languissante, qu'elle soutint de son bras. Les deux femmes étaient en deuil et l'air de tristesse répandu sur leur visage le disait encore plus que la couleur de leurs vêtements. …

    3,50 €
    Disponible
Résultats 49 - 72 sur 479.