J'ai lu

J'ai lu N° 6214 - Libre d'aimer par Catherine Anderson +

N° 6214 - Libre d'aimer par Catherine Anderson - Les Kendrick et les Coulter

Nouveau produit

Certains hommes possèdent un don pour communiquer avec les chevaux, les apaiser, dompter les plus rebelles. Jake Coulter est de ceux-là, et sa réputation a largement franchi les frontières de l'Oregon. Il a l'habitude qu'on lui amène des chevaux malades, mais Sunset est dans un état lamentable. Qui a bien pu s'acharner sur un pur-sang d'une telle valeur ? [...]

Plus de détails

3,40 €

Ajouter à mes favoris

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 3 points de fidélité. Votre panier totalisera 3 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,15 €.


Certains hommes possèdent un don pour communiquer avec les chevaux, les apaiser, dompter les plus rebelles. Jake Coulter est de ceux-là, et sa réputation a largement franchi les frontières de l'Oregon. Il a l'habitude qu'on lui amène des chevaux malades, mais Sunset est dans un état lamentable. Qui a bien pu s'acharner sur un pur-sang d'une telle valeur ? La jeune femme qui l'a conduit au ranch prétend que l'animal lui appartient. Jake en doute. Pourtant, il accepte la mission, car il sait que patience et douceur suffisent à cicatriser bien des plaies...

Précision(s) du libraire Plis de brochage sur la tranche
Collection Promesses
Numéro de parution 6214
Editeur J'ai lu
Date de parution Juillet 2012
Format Poche
Pages 407
ISBN-13 9782290056264
Titre original Sweet nothings

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

N° 6214 - Libre d'aimer par Catherine Anderson - Les Kendrick et les Coulter

N° 6214 - Libre d'aimer par Catherine Anderson - Les Kendrick et les Coulter

Certains hommes possèdent un don pour communiquer avec les chevaux, les apaiser, dompter les plus rebelles. Jake Coulter est de ceux-là, et sa réputation a largement franchi les frontières de l'Oregon. Il a l'habitude qu'on lui amène des chevaux malades, mais Sunset est dans un état lamentable. Qui a bien pu s'acharner sur un pur-sang d'une telle valeur ? [...]

Dans la même catégorie :