Les étreintes coupables (Fernand Sernada) - Le Petit Livre Ferenczi N° 1272

N° 1272 - Les étreintes coupables (Fernand Sernada)

3,05 €

En achetant ce produit vous pouvez obtenir 3 points. Votre panier vous rapportera 3 points qui peuvent être converti en un bon de réduction de 0,15 €.

TTC

Extrait : Sur la terrasse de la villa La Chiquenaude, qu'une tente bariolée abritait du soleil, tout en haut de la côte de Grâce, à Trouville, six personnes achevaient leur café, après déjeuner, au milieu du mois d'août. La Chiquenaude appartenait à Jacques Fertin, un gros entrepreneur de travaux publics, qui en avait hérité de son père il y avait une quinzaine d'années.
Grand, d'une carrure puissante, sous des cheveux gris épais, Jacques Fertin, à cinquante-cinq ans, portait le masque jovial des gens qui ont réussi, mais pour qui la vie continue d'être une perpétuelle lutte, qu'ils mènent sans sentimentalité exagérée.
Marié depuis six ans, il avait épousé une veuve, de dix-neuf ans plus jeune que lui, qu'il ne cessait d'adorer de cette dévotion tendre et pleine de prévenances que les hommes d'un certain âge réservent aux femmes à qui ils ont voué leur affection.
Marise Fertin, la femme de Jacques, était, à trente-six ans, dans la plénitude de sa beauté. Grande, avec de longues jambes d'une ligne impeccable, elle avait cette silhouette élégante qui donne une marche féline et des gestes caressants…

Article de collection
Quantité
Derniers articles en stock

FERENCZI LPL-1272
1 Article

Fiche technique

Auteurs
Fernand Sernada
Précision(s) du libraire
Petites déchirures bord couverture et aux extrémités des arêtes du dos. Petits manques au niveau des coiffes - Quelques rousseurs
Collection
Le petit livre
Numéro de parution
1272
Editeurs
Ferenczi
Date de parution
1937
Format
10,5 x 14,5 cm
Pages
96
Nouveau produit

Pas de commentaires client pour le moment.

Dans la même catégorie (Il y 4 d'autres produits dans la même catégorie)

close Shopping Cart

Nouveau compte S'inscrire