Sixième Sens

La machine fantastique (Rebecca York) - Sixième Sens Harlequin N° 96 +

N° 96 - La machine fantastique (Rebecca York)

Nouveau produit

Physicien de renommée internationale, Cameron Randolph ne peut se pardonner l'agression qu'à subie sa femme Jo dans la rue. Car pour lui, c'est sa dernière invention, encore confidentielle mais déjà convoitée, qui est à l'origine du drame. Drame d'autant plus déplorable que Jo, de retour de l'hôpital, ne semble plus avoir toute sa tête…

Plus de détails

2,96 €

Ajouter à mes favoris

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 2 points . Votre panier totalisera 2 points qui peut être converti en un bon de réduction de 0,10 € .


Message de l'au-delà...
Physicien de renommée internationale, Cameron Randolph ne peut se pardonner l'agression qu'à subie sa femme Jo dans la rue. Car pour lui, c'est sa dernière invention, encore confidentielle mais déjà convoitée, qui est à l'origine du drame. Drame d'autant plus déplorable que Jo, de retour de l'hôpital, ne semble plus avoir toute sa tête. Ne prétend-elle pas qu'une force surnaturelle a investi leur maison ? En bon scientifique peu enclin à croire ses inepties, Cameron doit pourtant se rendre à l'évidence quand, une nuit, tandis qu'il effectue des calculs dans son laboratoire, une masse d'énergie se détache de ses appareils pour se matérialiser au milieu de la pièce. Il a beau se frotter les yeux, cligner des paupières, la forme continue de frémir et à tournoyer sur place. Etrange émanation de la science, songe Cameron, mal à l'aide, en éteignant son ordinateur. En tout cas, pas question de croire aux fantômes…

Collection Sixième Sens
Numéro de parution 96
Editeur Harlequin
Date de parution Février 1998
Format Poche
Pages 213
ISBN-10 228010508X
ISBN-13 9782280105088

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

N° 96 - La machine fantastique (Rebecca York)

N° 96 - La machine fantastique (Rebecca York)

Physicien de renommée internationale, Cameron Randolph ne peut se pardonner l'agression qu'à subie sa femme Jo dans la rue. Car pour lui, c'est sa dernière invention, encore confidentielle mais déjà convoitée, qui est à l'origine du drame. Drame d'autant plus déplorable que Jo, de retour de l'hôpital, ne semble plus avoir toute sa tête…

Dans la même catégorie :