Bibliothèque Rose

Les Bons Enfants (Comtesse de Ségur)

Nouveau produit

En lisant ce livre, on ne peut s'empêcher d'évoquer la grand-mère à boucles blanches qui l'écrivit, et on croit voir se dessiner le sourire mi-malicieux, mi-indulgent avec lequel, de sa longue écriture penchée, elle traça sur la première page ce titre : «Les Bons Enfants». C'est à ses seize petits-enfants qu'elle pensait en l'écrivant. Seize petits diables pleins de vie, de turbulence et de joie…

Plus de détails

3,00 €

Ajouter à mes favoris

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 2 points . Votre panier totalisera 2 points qui peut être converti en un bon de réduction de 0,10 € .


En lisant ce livre, on ne peut s'empêcher d'évoquer la grand-mère à boucles blanches qui l'écrivit, et on croit voir se dessiner le sourire mi-malicieux, mi-indulgent avec lequel, de sa longue écriture penchée, elle traça sur la première page ce titre : « Les Bons Enfants ».
C'est à ses seize petits-enfants qu'elle pensait en l'écrivant. Seize petits diables pleins de vie, de turbulence et de joie, seize petits bonshommes et bonnes femmes dont les jeux, les taquineries et les délicatesses servaient de sujet d'étude à sa compréhensive indulgence et d'aliment à sa plume.
Plaisanteries du 1er avril ou pêche aux écrevisses, chien recueilli ou souris capturée, fête du village ou cueillette des marrons, chacune de ces courtes aventures n'est qu'un petit rien, mais un petit rien de l'espèce qui a fait et fera de tout temps le bonheur des bons enfants…

Précision(s) du libraire Tendance du pelliculage à plisser sur le 1er plat (cf. photo).
Collection Bibliothèque Rose
Editeur Hachette
Illustrations A. Pécoud
Date de parution Février 1982
Format Poche
Pages 256
ISBN-10 2010009207
ISBN-13 9782010009204

Donnez votre avis

Les Bons Enfants (Comtesse de Ségur)

Les Bons Enfants (Comtesse de Ségur)

En lisant ce livre, on ne peut s'empêcher d'évoquer la grand-mère à boucles blanches qui l'écrivit, et on croit voir se dessiner le sourire mi-malicieux, mi-indulgent avec lequel, de sa longue écriture penchée, elle traça sur la première page ce titre : «Les Bons Enfants». C'est à ses seize petits-enfants qu'elle pensait en l'écrivant. Seize petits diables pleins de vie, de turbulence et de joie…

Dans la même catégorie :