• Nouveau
Sara Kay et la dame en noir (Wendelin Van Draanen) - Le livre de poche N° 1193

Sara Kay et la dame en noir (Wendelin Van Draanen) - Le livre de poche N° 1193

2,15 €

En achetant ce produit vous pouvez obtenir 2 points. Votre panier vous rapportera 2 points qui peuvent être converti en un bon de réduction de 0,10 €.

TTC

Ce qui était censé être un week-end tranquille à la campagne avec mes meilleures amies s'est vite transformé en une aventure plus que mouvementée. Une vieille dame, accompagnée d'un cochon rose nous a raconté l'histoire incroyable de son arrière grand-mère Mary, et d'une querelle de familles vieille d'un siècle. Cette dispute était très ancienne, mais quand la cabane de Mary a été incendiée et que j'ai trouvé sur les lieux un bidon d'essence tout neuf, il s'agissait bien, cette fois, d'un acte criminel récent.

Qui est l'auteur ?
Wendelin Van Dranen vit en Californie. Elle a d'abord écrit des romans de littérature générale, puis, riche de son expérience de professeur dans un lycée, elle écrit désormais pour la jeunesse. Elle espère qu'en lisant ses livres, ses lecteurs prendront conscience qu'ils ont le pouvoir de décider de leur propre destinée.
Son livre Ce que Sara Kay a vu a reçu le prix Edgar Allan Poe pour le meilleur roman policier de jeunesse.

Etat du livre :
Quantité
Derniers articles en stock

LLDP-06.1193
1 Article

Fiche technique

Auteurs
Wendelin Van Draanen
Précision(s) du libraire
Tranches jaunies - Coins supérieurs de la couverture un peu tapés - Légère pliure en diagonal sur le bas du 4e plat
Collections
Policier
Numéro de parution
1193
Editeurs
Le livre de poche
Date de parution
Janvier 2006
Format
Poche
Pages
284
ISBN-13
9782013212083
Titre original
Sammy Keyes and the curse of moustache mary
Nouveau produit

Pas de commentaires client pour le moment.

vous pourriez aussi aimer

Sara Kay et la croix d'ivoire (Wendelin Van Draanen) - Le livre de poche N° 1162
  • Nouveau

Sara Kay et la croix d'ivoire (Wendelin Van Draanen) - Le livre de poche N° 1162

2,74 €
Le principal adjoint du collège avait jugé que vingt heures de travaux d'intérêt général était une bonne façon de compenser mon utilisation abusive des haut-parleurs de l'école. J'avais trouvé ça mieux que des heures de colle. Ce que je ne savais pas, c'est que, même dans une église, on peut s'attirer les pires ennuis… notamment lorsqu'une précieuse croix d'ivoire disparaît et que l'on vous accuse de vol…

Dans la même catégorie (Il y 4 d'autres produits dans la même catégorie)

close Shopping Cart

Nouveau compte S'inscrire