• Nouveau
Pourvu qu'il m'aime (Anne-Mariel) - Cercle romanesque - Tallandier

Pourvu qu'il m'aime (Anne-Mariel)

12,00 €

En achetant ce produit vous pouvez obtenir 12 points. Votre panier vous rapportera 12 points qui peuvent être converti en un bon de réduction de 0,60 €.

TTC

Extrait : Indécis, Martin se tenait debout à l'entrée du hall de l'aérogare d'Orly. Il était déconcerté par l'effervescence qui régnait dans l'immense galerie. Dominant le tumulte, un haut-parleur annonça :
— Les voyageurs à destination de Rome, Athènes et Beyrouth sont priés de se présenter au bureau du contrôle.
Le même appel retentit en anglais.
Un groupe d'étudiants repoussa Martin près de la bibliothèque. Avisant une hôtesse de l'air qui passait, il se renseigna :
— Pardon, mademoiselle, pourriez-vous me dire si le vol 726 en provenance de New York est arrivé ?
— Oui, monsieur, il y a une vingtaine de minutes. Tous les voyageurs sont déjà passés à la douane…

Etat du livre :
Quantité
Derniers articles en stock

Extrait : Indécis, Martin se tenait debout à l'entrée du hall de l'aérogare d'Orly. Il était déconcerté par l'effervescence qui régnait dans l'immense galerie. Dominant le tumulte, un haut-parleur annonça :
— Les voyageurs à destination de Rome, Athènes et Beyrouth sont priés de se présenter au bureau du contrôle.
Le même appel retentit en anglais.
Un groupe d'étudiants repoussa Martin près de la bibliothèque. Avisant une hôtesse de l'air qui passait, il se renseigna :
— Pardon, mademoiselle, pourriez-vous me dire si le vol 726 en provenance de New York est arrivé ?
— Oui, monsieur, il y a une vingtaine de minutes. Tous les voyageurs sont déjà passés à la douane.
Martin poussa un soupir ; son service l'avait retenu plus longtemps qu'il ne le prévoyait et il arrivait en retard.
Il cherche des yeux, parmi la foule anonyme, le visage de sa fille. Il ne l'avait pas revue depuis deux ans, depuis qu'ayant obtenu cette bourse elle était partie comme étudiante pour les Etats-Unis. Marie-Claude aurait vingt ans le mois prochain, et l'on change tellement à cet âge, les femmes surtout, avec ces modes ridicules qui vous transforment un être et le rend méconnaissable. « Je pense qu'elle n'aura pas eu l'idée de se décolorer les cheveux ni de porter une queue de cheval » songea le père, déjà alarmé par la transformation possible qu'il anticipait. Puis il se dit : « Pourvu qu'en ne me voyant pas à l'aérodrome elle n'ait pas pris le car pour rentrer à Paris. »
Non, dans sa dernière lettre, il lui avait bien recommandé de l'attendre…

TAL-CR46
1 Article

Fiche technique

Auteurs
Anne-Mariel
Précision(s) du libraire
Livre très légèrement bombé - Bel aspect général
Collection
Cercle Romanesque
Editeurs
Tallandier
Date de parution
3e Trimestre 1960
Format
Relié 11 x 18 cm
Pages
252
Nouveau produit

Pas de commentaires client pour le moment.

Dans la même catégorie (Il y 4 d'autres produits dans la même catégorie)

close Shopping Cart

Nouveau compte S'inscrire