✯ Petits romans populaires

✯ Petits romans populaires 

  • N° 37 - La seconde Madame Dermont (Marguerite De Peretti) - Collection FAMA Nouveau

    Extrait : La voie ferrée s'étirait au milieu des vignobles dorés par le soleil couchant. Un train poussif ralentit son allure.— Il va donc nous obliger à descendre en rase campagne ? s'informait une voyageuse. En quête d'une réponse, de jeunes yeux étonnés interrogeaient le visage d'un homme mûr.— Tranquillise-toi, ma petite Monette, je reconnais les abords de la gare… Tiens, attrape ta valise…

    4,90 €
    Rupture de stock
    Ajouter au panier
  • Stella N° 591 - La chimère de porcelaine (Léo Henri) Nouveau

    Extrait : Quelle étrange fille ! C'était souvent par cette exclamation que se résumait l'impression faite par Sonia Lissoni dans les milieux assez divers qu'elle fréquentait : cercles d'étudiants, monde diplomatique, ateliers d'artistes. Partout elle paraissait chez elle, partout elle surprenait. Il y avait dans cette jeune fille un mélange bizarre de sentiments et de tempéraments contraires…

    3,50 €
    Rupture de stock
    Ajouter au panier
  • Extrait : Assise devant sa table de travail, Mme Harblay achevait de dépouiller son courrier, tout en donnant ses ordres pour la journée à son fils et au fondé de pouvoirs de la maison, Bertrand Grisolle qui, installés en face d'elle, écoutaient respectueusement ses recommandations. Mme Harblay était une petite femme de quarante-cinq ans, fine et menue…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : D'un geste familier, Rodriguez Diaz releva légèrement la manche de son veston et regarda sa montre : « Neuf heures vingt, murmura-t-il, j'ai le temps. » Il était prêt à sortir. Après avoir pris deux cahiers épais, aux plats de moleskine, le jeune homme quitta sa chambre dont il ferma la porte à double tour. Rodriguez avait vingt-cinq ans…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : Monica qui sarclait son jardin au bord du gave, releva la tête et jeta son outil pour mieux écouter la voix d'Emmanuel… Elle montait, limpide, dans le matin aussi clair que ces notes argentines. Elle disait la grâce du printemps, le soleil sur les montagnes, l'allégresse d'aimer surtout, tout ce que Monica eût voulu ressentir dans son âme sur elle-même repliée. …

    3,00 €
    Disponible
  • Extrait : Le Conchita, moteur calé, s'immobilisa bientôt dans la baie d'Apema. Gérard Ribal, sur le pont depuis plus d'une heure, n'avait cessé de contempler cette côte où son destin l'attacherait peut-être jusqu'à son ultime jour… Mais il n'était la proie d'aucune mélancolie. Ce destin, il l'avait lui-même un peu dirigé. Orphelin assez fortuné, il avait eu une jeunesse dissipée…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : — Mme Bourdier n'est toujours pas avec vous aujourd'hui ?— Elle souffre encore de la migraine.— Quel dommage !… Pourquoi ne prend-elle pas de cachet ? C'est un remède souverain ! Elle souffre si fréquemment de la migraine !Maurice Bourdier eut un haussement d'épaules évasif. Depuis un certain temps, les migraines de Charlotte devenaient en effet trop fréquentes à son gré…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Ethel Carr n'aurait jamais admis de partir en voyage sans emporter ses raquettes et ses clubs. Sans tennis et sans golf, l'existence lui serait apparue insipide. Elle avait vingt-deux ans et, à cet âge, une jeune fille anglaise sait ce qu'elle veut et n'a plus grand-chose à apprendre de tout ce qui fait la liberté individuelle et procure l'indépendance. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Ils partaient d'un double pas, vif et bien accordé, lui en tenue de capitaine aviateur, elle en courte robe de toile bleue, sur cette route d'Auvergne, solitaire et magnifique, qui va du hameau de Saint-Diéry à Besse et au-delà, en longeant tant de vallons onduleux, clairs et sombres, toute à tour, suivant qu'ils offrent à la vue leurs prairies ou leurs bois. …

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : Ça n'a pas changé ! Pour la dixième fois, au moins, Jacques Pontal se répétait ces mots, en traversant, d'un pas lent de promeneur, le petit village qui l'avait vu enfant et qu'il retrouvait après une très longue période de séparation. Ce n'était pas « son village », mais il l'aimait bien, il l'aimait d'une véritable tendresse filiale, parce qu'il lui rappelait de chers souvenirs... 

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Après la déception que tu nous a causée je serais impardonnable de t'aider à persévérer dans une voie contraire aux espoirs fondés sur toi et à tes propres intérêts. Encore une fois je te le répète : marie-toi. Je ne demanderai pas mieux que de t'aider à ce moment là. Ta visite m'a pris de court, mais si tu me laisses faire, je te trouverai vite une jeune fille ne demandant pas mieux…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : La nuit s'étendait sur la lande bretonne, et, dans l'air humide, l'angélus s'égrenait comme un chapelet. «Ave Maria grâcia plena...» Les sons espacés, étaient bien un appel à la prière, mais aussi un glas funèbre. Ils annoncaient la fin d'une journée de labeur et de vie. L'église de Rosperdeck avertissait les fidèles que l'heure du repos était venue. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Enfin, te voilà, mon petit chéri ! Je m'inquiétais ! - Oh ! ma mère poule ! Il est à peine sept heures et j'avais trois longues courses à faire ! Ainsi se retrouvaient presque chaque soir Josie Chantrin, charmante et gaie jeune fille de 18 printemps, et celui qu'elle appelait « sa mère poule », un robuste vieillard qui approchait de 70 ans, mais auquel on en aurait donné à peine 60…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : — Louis Maret rejeta son journal avec impatience et, allant à la fenêtre, souleva le rideau de tulle. Il était grand, avec un visage pâle dont les pommettes accusées se coloraient dans les moments de grande émotion ou de colère. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Sept heures venaient de sonner au grand cartel de la salle à manger. Arlette Santenay pénétra en coup de vent dans le bureau de son mari. Celui-ci, en robe de chambre, assis devant une longue table, couverte de documents et de livres, faisait des recherches dans une boîte à fiches.— Naturellement ! s'écria-t-elle, tu n'es pas encore habillé !— Habillé ? fit-il, étonné. Et pourquoi ?…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : En attendant, Fabrice avait lu son journal. Il avait même lu toutes les petites annonces, pour passer le temps. Maintenant, il était à bout de patience. Cent fois, il avait regardé le cadran de son bracelet-montre, et il lui semblait déceler un sourire ironique sur la face pâle du garçon de café.— Il est bien trois heures vingt, n'est-ce pas ?…

    2,90 €
    Disponible
  • Confession amoureuse de jeune filleExtrait : Mon père toussota pour se donner le courage et commença : - Saint Erneville-en-Caux. Un drame affreux entouré de mystère vient de jeter la désolation dans la charmante petite station estivale de Saint-Erneville, bien connue des Parisiens. M. et Mme Lasnone, directeurs de l'Ecole communale se trouvent frappés dans leur affection la plus chère…

    2,90 €
    Disponible
  • Extrait : Dès que leur dîner fut achevé, Antoine Lachaume annonça à sa femme qu'il se retirait dans son bureau… Comme tant d'autres soirs, il avait un travail urgent à terminer, un travail fastidieux et compliqué qui réclamait de lui une attention soutenue ! Marthe savait seulement que la Société Commerciale à laquelle il appartenait réorganisait son service comptabilité…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : — Laissez-moi partir ; il est tard… votre curiosité doit être satisfaite, j'imagine ?— D'abord qui vous dit que ce soit de la curiosité ?… et puis que sais-je de vous en somme ? Que vous vous nommez Cécile Hautmont, professeur de piano, au Cours Lehardy ; un point c'est tout.— Ce n'est déjà pas mal, il me semble, pour une conversation de quelques minutes. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Vers le milieu de mars, par un clair après-midi, le petit train venant de Nantes s'arrêtait au Pouliguen. Une femme, jeune encore en descendit la première, puis une jeune fille, pâle et languissante, qu'elle soutint de son bras. Les deux femmes étaient en deuil et l'air de tristesse répandu sur leur visage le disait encore plus que la couleur de leurs vêtements. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Rose-Blanche traversa la terrasse et, penchée sur le petit mur, regarda l'étroit chemin qui grimpait vers le Château des Bruyères en traversant la plaine. Seul, un paysan s'y trouvait, marchant d'un pas lourd derrière sa charrette. Il avançait entre deux landes que doraient au printemps les ajoncs, et que la bruyère rosissait avant même la fin de l'été. …

    2,90 €
    Disponible
  • Extrait : C'était la « Corrida » à Saint-Sébastien. On la considère comme l'attraction la plus passionnante d'Espagne. Elle attire comme un aimant une foule avide de plaisir, de sensations, venue de la ville et de tous les environs, même de la frontière française. Maruja fut aussitôt emportée dans une marée vivante qui pousse, crie et gesticule. Happée par devant, poussée par derrière…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : Bien souvent, des journalistes sont venus m'interroger tant sur les débuts de ma carrière que sur ma retraite soudaine demeurée pour tous inexplicable après les succès triomphaux qui, je peux le dire sans fatuité aujourd'hui, car ce temps est passé pour toujours, ont répandu mon nom et mon visage dans le monde entier. Je n'ai jamais parlé jusqu'à ce jour…

    3,90 €
    Disponible
  • Extrait : Mme Arnal se tourna vers la femme de chambre et, tout en continuant à se maquiller, demanda :— Monsieur Joël est-il rentré ?— Je ne sais pas, Madame. Dois-je aller voir dans sa chambre ?— Oui, Thérèse. Priez-le de se hâter et de descendre chez moi dès qu'il sera prêt.La nuit tombait derrière les fenêtres qui donnaient sur le parc du petit hôtel particulier…

    3,50 €
    Disponible
Résultats 1 - 24 sur 99.