Le Livre Favori

Le Livre Favori 

  • Extrait : — Ma petite Hélène, dit Philippe, une main sur l'épaule de son compagnon, voici mon ami Sylvain Davincourt. Hélène se retourna, sourit à son mari, sourit à l'ami qu'il amenait et qu'elle était si curieuse de connaître. C'était un fort joli garçon, moins totalement beau que Philippe, peut-être, mais quel homme pouvait être comparé à Philippe ? …

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : — Le tourbillon est magnifique ! Je ne connais pas une étoile au monde capable de le faire durer aussi longtemps ! Enthousiasmé, Simon Bernac en lâcha son long fume-cigarette d'ambre qui faillit se briser sur le parquet luisant.— N'est-ce pas, mon cher maître ?…Véra Milikova tapotait ses cheveux avec un détachement feint…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : — Cet homme, demanda Dany Villanges, vous l'aimiez davantage que votre mari ?Ruth Blaize abaissa ses lourdes paupières bistrées sur ses prunelles vert-jaune, couleur absinthe.— Comment répondre à votre question, mon petit ? Ce sont là deux choses qui ne peuvent se comparer. Non, vraiment ! il n'existe aucune commune mesure. Mon mari, c'était le compagnon sûr…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : Ravissante dans sa robe de cocktail en organdi mauve, Jacqueline Deroy se dirigea d'un pas hésitant vers le grand escalier du Château de Verfeuil. Du rez-de-chaussée, où se trouvaient les vastes salons de réception, lui parvenait la rumeur des conversations, les exclamations et les rires des invités de Mme Léon Deroy, sa belle-mère. …

    4,50 €
    Disponible
  • Extrait : — Bonsoir, mam'selle Jocelyne ! Vous v'la revenue de faire vos courses ? Je parie que vous avez votre chéri à dîner ce soir et qu'il est encore arrivé à l'improviste ! Bien entendu ! Sans cela, on ne vous verrait à c't'heure-ci avec un filet rempli. Et il va bien, M. Didier ? Ah ! vous pouvez dire que vous êtes tombée sur le bon numéro ! …

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : Dès le premier regard échangé avec Françoise, je sus tout de suite qu'elle me haïssait. J'étais certes habituée à me heurter à l'hostilité et à la jalousie des femmes et jusqu'alors, je dois avouer, que je ne m'en souciais guère, considérant même comme un hommage indirect rendu à ma beauté, cette sorte d'envie teintée de méchanceté que je remarquais si souvent. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Comme d'habitude, en passant devant la villa de Benoît, Josslyne ralentit en klaxonnant. Et comme d'habitude, Benoît apparut aussitôt sur le seuil de son atelier, sa palette à la main, les cheveux embroussaillés et le sourire aux lèvres :— Bonjour…— Bonjour…— Tu es bien matinale aujourd'hui… Déjà sur la route à dix heures du matin ?…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Je n'ai jamais été ce qu'il est convenu d'appeler « un homme à femmes » bien que les sourires complaisants et les mimiques engageantes de certaines d'entre elles m'aient fréquemment encouragé à leur témoigner de plus près une sympathie que je ne songeais pas à dissimuler… Mais je suis de grande taille de sorte que les regards féminins semblent s'élever vers moi comme une supplication…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : — Vous reprendrez bien un peu de ce gâteau d'amandes que vous paraissez tant apprécier, fit Mme de Saint-Sylvère en se pendant vers son voisin avant même qu'il eût avalé sa dernière bouchée. Et baissant la voix, elle ajouta : dût la modestie de ma fille en souffrir, je vous avouerai qu'elle ne l'a jamais aussi bien réussi…— Voyons, maman… coupa Isabelle…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : — M'entends-tu, Hélène ?La voix répète la question pour la dixième fois peut-être. Sans conviction, mais avec douceur. Une douceur dans laquelle il entre certainement beaucoup d'affection et même de tendresse. Bien de la peine aussi… C'est presque tout bas, maintenant, qu'elle le dit.— Il y a un progrès, vous ne trouvez pas, mademoiselle Laubier ? Voyez, son teint est meilleur…

    2,90 €
    Disponible
  • Extrait : J'étais assise sur une chaise et je commençais à m'ennuyer un peu. La seule personne à peu près de mon âge était ma cousine Sophie, avec qui je n'avais jamais eu le moindre point de contact. Pauvre Sophie ! elle n'était pas méchante, mais certainement un peu bête et pas bien belle ce qui la rendait hargneuse et assez envieuse envers ceux que la nature avait davantage favorisés. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Il y avait si longtemps que j'avais quitté mon village ! C'était une impression bizarre à la fois douce et amère, d'y revenir. Douce, parce que à chaque pas, à chaque tournant du chemin, je retrouvais des souvenirs qui se levaient en foule, des noms ne revenaient en mémoire que j'avais cru oubliés ; amère parce que le petit Jean d'autrefois avait vu tant de choses de par le monde…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : — Et moi, je vous dis…Le mot éclata comme une bombe ! L'homme se dressa si violemment que le lourd fauteuil tournant du bureau bascula. La stupéfaction le laissa sans voix. Ses yeux, curieusement, exprimaient à la fois un doute, une indignation…— Sortez ! Allez-vous-en ! bredouilla-t-il enfin. Il était blanc de colère. …

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : La rumeur qui montait du vaste salon illuminé et fleuri se trouva dominée par la voix impérative et dure de Philippe Dassencourt, le célèbre historien plus particulièrement attaché à découvrir les secrets d'alcôve des belles favorites du temps jadis qu'à retracer les prouesses militaires des généraux de la Révolution ou de l'épopée napoléonienne. …

    5,50 €
    Disponible
  • Extrait : La rue est calme, longue et tortueuse ; elle s'étire comme un serpent et s'enroule autour de la petite place bordée de palmiers, d'eucalyptus et de cyprès tandis qu'au milieu coule la fontaine, la fontaine claire, chantante où le lierre se mire rêveusement… Le soleil darde ses rayons de feux sur la ville entière, sur la ville qui ronronne comme un chat, la ville qui fait la sieste…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : — Laure, n'y va pas. La journée de demain sera rude… Il faut te ménager. La voix de Barbara était sans chaleur, curieusement réticente.— Je sais que ce sera affreux, mais je veux le revoir une dernière fois…Les gerbes et les bouquets s'amassaient dans la bibliothèque, le salon en était encombré ainsi que l'entrée. Leur odeur trop forte donnait la nausée…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : — Vous épousez Rivarennes, Riché ?… « On » m'a dit ça !… Alors, je vous félicite, mon vieux ! Vous aurez une petite femme qui deviendra un « grand bonhomme »… avant longtemps !Il reprit, après un court silence, d'une voix qui vibra encore désagréablement à mes oreilles, sans que je sache pourquoi, mais dont je n'ai oublié ni le timbre curieusement métallique, ni l'âpreté voilée…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : — Ne tremble pas ainsi, dit Joël avec une certaine impatience dans l'accent, personne ne te mangera ! Christine essaya de rire bien qu'elle n'en eût guère envie.— Je sais bien, mon chéri, c'est nerveux je pense, et puis j'ai un peu froid.Elle trouvait que Joël n'était plus le même depuis qu'ils étaient descendus du train à la gare de Morlaix. Il était silencieux et comme tendu…

    5,50 €
    Disponible
  • Extrait : Thérèse Galvel replia la lettre, la mit dans son sac, et continua sa marche. Elle avançait, lentement, pensive, sur le trottoir, parmi les autres piétons pressés, qui rentraient chez eux, après leur journée de travail. Elle se sentait un peu lasse et surtout inquiète. Décidément cette petite Eliane lui donnerait toujours des soucis. Cette lettre ne lui disait rien de bon…

    2,90 €
    Disponible
  • Extrait : Le ciel s'était tout à coup assombri ; les passants hâtaient le pas. Mme de Mézieux leva la tête, consulta du regard la voûte céleste et, rassurée, continua son chemin. Ces pâles rayons de soleil, qui arrivaient à percer les nuages, lui inspiraient confiance. Mais ce n'était qu'une malice du ciel. De larges gouttes commencèrent à tomber. Mme de Mézieux marcha plus vite. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Il y avait plus d'une heure que Brigitte luttait contre l'insomnie, lorsqu'elle alluma la lampe de chevet. Près d'elle Jef dormait profondément. Brigitte contempla un long moment la broussaille de ses cheveux couleur de foin, la moue boudeuse de ses lèvres sensuelles, l'expression butée de cet homme de trente ans qui, lorsqu'il dormait, ressemblait étrangement à un grand garçon…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : La route était poussiéreuse, blanche, endormie sous un soleil de plomb qui grillait toute végétation, desséchait plantes et fleurs et rendait quasi désert ce coin d'Andalousie. Pour moi, qui connaissais à peine ces paysages d'aspect désolé et monotone, bien que je fusse née à Séville, j'ouvrais tout grand mes yeux, avide de tout voir. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Chez les Sorigny, les réunions amicales étaient toujours des dîners d'affaires, mais les dîners d'affaires avent toujours l'intimité et la chaleur des réunions amicales grâce à l'art exquis de l'éblouissante créature qui les présidait. Elle savait créer l'ambiance qui convenait très exactement à chaque circonstances. Elle organisait tout d'une main de maître…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : J'ai reconnu la maison et me suis mis à courir. Jamais je n'aurais cru qu'un coeur puisse battre aussi fort sans éclater. La nuit était noyée de pluie, j'étais trempé, visage et mains glacés mais rien ne pouvait éteindre le feu qui coulait dans mes veines. Dans quelques minutes j'allais revoir Sussie et alors plus rien de mauvais ne pourrait m'arriver. ...

    4,90 €
    Disponible
Résultats 1 - 24 sur 27.