Mon roman d'amour

Mon roman d'amour 

  • Extrait : La clé tourna dans la serrure, la porte s'ouvrit en grinçant, comme toujours. Anouk se glissa à bas de son lit, passa ses pieds dans des espadrilles usagées qui faisaient office de mules, s'enveloppa dans un vieux manteau promu au rang de robe de chambre. Elyane était dans la petite salle à manger, promenant un regard vague sur la table servie…

    3,15 €
    Disponible
  • Extrait : Sans cesser de dérouler la bande qui retenait le pansement autour du bras du blessé, Martine Renaud rentra un peu, d'un geste instinctif, la tête entre les épaules. Elle n'avait pas vraiment peur, mais ce bruit de bombardement, pourtant assez lointain, éprouvait beaucoup ses nerfs. Le blessé, un grand garçon roux, le visage semé de taches de son, fronça son nez de gosse et se mit à rire…

    3,07 €
    Disponible
  • Extrait : Ceux qui s'imaginent que les journalistes sont des gens d'aspect bizarre auraient trouvé en Marie Renal, journaliste professionnelle depuis une dizaine d'années déjà, un démenti formel à cette idée préconçue : elle était petite, menue, d'allure discrète et de comportement timide. Son talent consistait en un sens aigu de l'observation et en une inaltérable patience…

    3,07 €
    Disponible
  • Extrait : Douarnenez n'avait, semblait-il, jamais été si gracieux, ni si pittoresque qu'en cette fin de belle journée. Une par une, les barques aux voiles brunâtres ou grises rentraient au port, gagnant, par une habile manœuvre, leur place le long du quai, près des gros thoniers, qui préparaient l'appareillage du lendemain sous l'oeil paterne des douaniers…

    3,56 €
    Disponible
  • Extrait : Sur le chemin qui, du village, conduisait au « château », Thérèse Audran pressa le pas. Une frayeur, presque une panique, s'inscrivait sur son gracieux visage à l'ovale pur, aux grands yeux pleins de jeunesse, mais déjà comme meurtris par la vie et d'où toute joie semblait exclue à jamais. On marchait derrière elle, on la poursuivait : un homme taillé en force…

    3,90 €
    Disponible
  • Extrait : Le rideau de l'Opéra-Comique venait de descendre sur le dernier acte de Lakmé. Dans les dernières notes de rêve de l'orchestre, la jeune Hindoue, après avoir bu la mort dans le calice d'une fleur vénéneuse, venait de s'éteindre dans un dernier sourire d'amour dans les bras de celui qu'elle aimait et dont le destin la séparait…

    3,07 €
    Disponible
  • Extrait : — Tu vas encore me laisser toute seule, mon papa ? Dis, ne sors pas !— Il le faut, Colette.— Mais pourquoi, puisque tu n'as pas de travail ? Tu es déjà sorti ce matin pour en chercher. Reste avec moi !— Et ta lettre au Père Noël ? C'est aujourd'hui le dernier jour, tu sais !Le visage de la petite fille s'éclaira d'un sourire radieux…

    3,17 €
    Disponible
  • Extrait : Emile Jouannaud relut une dernière fois l'annonce qui avait, tout à l'heure, attiré son attention : « Jeune femme travailleuse, licenciée ès lettres, demande situation d'avenir. »Dans son modeste laconisme, ce texte lui paraissait sympathique. Puisque depuis la veille, il envisageait de se faire seconder dans ses affaires, pourquoi n'y répondrait-il pas…

    3,90 €
    Disponible
  • Extrait : « Tu souffriras un jour, et peut-être alors te souviendras-tu. »Combien de fois n'avait-elle entendu cette phrase lorsque sa jeunesse éclatante, sa beauté radieuse mettaient les hommes à ses pieds et leur fortune à sa disposition. Elle avait mordu dans la vie à pleines dents, enlevant d'énormes bouchées, comme une jeune louve affamée…

    3,07 €
    Disponible
  • Extrait : « Propriétaire grand cirque, recherche matou de race royale, dit « Padisha ». Prix indifférent. Ecrire au journal, N° 3-5-44. »Le hasard venait de mettre cette annonce sous mes yeux et, machinalement, je passai la main en caresse sur la fourrure de Puck, mon royal Padisha, endormi sur mes genoux. Un ronronnement sonore m'avertit que Puck se montrait sensible à mon attention…

    2,55 €
    Disponible
  • Ce lot comprend les titres suivants :N° 209 - Secret de femme (André de Surty) - Année 1952N° 245 - La romance du samedi (Luc Desgraves) - Année 1952N° 297 - Dis-moi "Je t'aime" (Jean Dryer) - Année 1953N° 335 - Le coeur de Catharina (René Poupon) - Année 1954

    6,42 €
    Disponible
  • Extrait : C'était au temps où, dans le voluptueux Orient, les femmes restaient rigoureusement voilées et vivaient claustrées au fond des harems où les gardait la folie jalouse de leur seigneur et maître. Plaisante folie, en vérité, et qui étonne un peu de la sagesse arabe. Qui donc peut mettre l'amour en cage, quand les grenadiers sont en fleurs…

    3,64 €
    Disponible
  • Extrait : Les deux chantres massacraient le « Dies irae » avec autant de sérénité que d'indifférence. Ils l'avaient attaqué un ton et demi trop haut, à contre-temps. Malgré les efforts désespérés de l'harmonium pour « rattraper » les défaillances, les voix tonitruaient paisiblement. Pour gagner du temps, les hommes passaient une strophe sur deux. On ne pouvait s'en plaindre !…

    3,17 €
    Disponible
  • Extrait : Un matin éclatant d'été. Des nuages d'un blanc laiteux traçant des îlots aux dessins capricieux sur l'immense plafond céleste. Une eau attirante qui miroite. Une barque qui se balance mollement. Deux jeunes gens en costume de bain y ont pris place. Elle est blonde, avec des cheveux ondés épandus sur les épaules. Elle est aussi jolie que le paysage qui lui sert de cadre…

    3,84 €
    Disponible
  • Extrait : « Les voyageurs pour la direction de Tours, Bordeaux, Bayonne, Hendaye, Irun, en voiture… » Le train démarrait lentement, penchée à la portière d'un wagon de 2e classe, Sylvaine agitait la main, tandis qu'un grand garçon blond, à l'allure sympathique, debout sur le quai, suivait des yeux l'image charmante qui lui souriait, emportée par le convoi disparaissant à l'horizon…

    2,56 €
    Disponible
  • Extrait : Cinq heures du matin. En cette fin d'avril, le jour naissait à peine, mais, aux champs, la vie active commence même avant l'aube et Mme Levasseur, qui avait enterré son mari la veille, reprenait déjà la tâche quotidienne. Elle estimait qu'elle avait perdu assez d'argent et de temps pendant cette maladie qui avait duré trois mois. La fermière était une grande et robuste femme…

    3,07 €
    Disponible
  • Extrait : Une pluie forcenée fouettait la grande ville. Une de ces pluies d'hiver qui s'acharnent, serrées, froides, comme si elles voulaient pourfendre les hommes et détruire les choses. Les taxis, les voitures de toutes sortes qui roulaient prudemment sur la chaussée luisante, faisaient gicler des gerbes d'eau, que la lumière des lampes électriques et des enseignes irisait…

    2,48 €
    Disponible
  • Extrait : La jeune femme de chambre s'effaça et deux clientes du docteur Vincent firent leur entrée dans le salon d'attente. Une atmosphère recueillie régnait dans la vaste pièce meublée avec goût et richesse. Des toiles de maîtres modernes, aux murs, des meubles anciens, des tapis épais, un piano à queue, composaient un ensemble que ne pouvait désavouer un grand décorateur…

    3,07 €
    Disponible
  • Extrait : Le dîner venait de prendre fin, dans l'atmosphère quiète et optimiste de cette belle soirée d'été. Gertrude se leva, imitée aussitôt par les deux jeunes gens qui lui tenaient compagnie. Grande et mince, sa tête fine entourée d'une torsade de cheveux noirs faisant penser à un camée antique, la jeune maîtresse de maison passa dans le petit salon…

    2,48 €
    Disponible
  • Extrait : Ils avaient fait connaissance chez des amis communs, au cours d'une réception dont l'éclat s'était rehaussé de la présence de quelques représentants du monde littéraire et artistique. Muguette Eneval, que le hasard avait placée au côté de Paul Garnier, était remarquablement jolie. Elle semblait elle-même l'ignorer et n'en tirer nulle fatuité…

    3,07 €
    Disponible
  • Extrait : Le chef de service venait de quitter la salle, important, compassé, le regard sévère derrière d'énormes lunettes d'écaille…Une véritable décharge de machines à écrire crépita sur ses talons, la porte à peine refermée. Puis lorsqu'on fut certain qu'il avait dépassé le long corridor et avait regagné son sanctuaire, tout se tut…

    2,48 €
    Disponible
  • Extrait : Retour d'un reportage qui m'avait conduit à travers les deux Amériques j'étais bien décidé à ne plus quitter Paris avant de longs mois et je l'avais hautement affirmé à mon rédacteur en chef qui, après une grimace, s'était épanoui dans un de ces sourires que chacun de nous redoutait.— D'accord ! Mais j'ai besoin d'une enquête poussée sur les milieux de la capitale où l'on s'amuse…

    2,48 €
    Disponible
  • Extrait : Jesyane ouvrit un oeil, puis les deux, s'étira dans son lit et enfin s'assit, dans un agréable fouillis de dentelles et de mousselines pâles. Son mari n'était pas à ses côtés, elle appela d'une petite voix dolente :— Olivier…Un voix lui répondit, de la salle de bains proche.— Oui ?— Déjà debout, mon amour ? comme tu es matinal…

    2,48 €
    Disponible
  • Extrait : Sans cesser de dérouler la bande qui retenait le pansement autour du bras du blessé, Martine Renaud rentra un peu, d'un geste instinctif, la tête entre les épaules. Elle n'avait pas vraiment peur, mais ce bruit de bombardement, pourtant assez lointain, éprouvait beaucoup ses nerfs. Le blessé, un grand garçon roux, le visage semé de taches de son, fronça son nez de gosse et se mit à rire…

    3,56 €
    Disponible
Résultats 1 - 24 sur 116.