Le Petit Livre

Le Petit Livre 

  • Extrait : La jupe fleurie de Gina se soulevait et découvrait ses jambes bien plus haut que le genou. Le vent secouait comme un fanion le tissu léger, et Gina, dans les tourbillons fous de ce vent taquin, courait, à perdre haleine, du rire plein la gorge, un rire en perles qui s'égrenaient dans sa course. Derrière elle, six garçons, si beaux gars qui riaient et couraient aussi. …

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : — Ce que c'est exigu ici ! s'exclama douloureusement Gisèle. Et il fait sombre dans la cuisine !… Enfin, ce loyer n'est pas cher, c'est vrai, et, maintenant, il nous faut regarder à la moindre dépense. Maurice quitta la caisse qu'il était en train de déballer et, s'approchant de sa jeune femme, murmura : — L'essentiel est de s'aimer ma chérie. Nous nous habituerons…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : D'un pas alerte, Edouard de Fontelles montait le boulevard Saint-Michel, le « Boul' Mich' », comme il avait coutume de dire à l'époque pas très lointaine où sa jeunesse studieuse s'écoulait devant cet horizon borné dont la Faculté de Médecine et celle de Droit semblent être les pôles tandis que l'austère Sorbonne en demeure le coeur. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Blonde et légère, Monique Rivier alla, une fois encore, interroger son image dans le miroir de sa chambre et elle s'assura à nouveau que sa toilette, sa coiffure et son fard rehaussaient agréablement la grâce de ses vingt ans. Ce soir, l'espoir, la certitude des bonheurs qui approchent chantaient dans son coeur. Elle eut un petit rire satisfait…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Le soir tombait doucement. Il y avait dans l'air tiède une exquise senteur, indéfinissable, faite de ces mille parfums du jour, éclos du soleil, sur cette Côte d'Azur privilégiée, où l'or permanent du soleil laisse une gamme inouïe de richesses. Villefranche s'endormait paisiblement, dans un crépuscule tout nuancé de pourpre…

    2,90 €
    Disponible
  • Extrait : La route poussiéreuse bordée de champs immenses grimpait la colline normande. Les pommiers bas, au tronc tordu de rhumatisant, laissaient négligemment tomber leurs fruits acides arrachés par le vent précurseur d'orage. Josette Giroux pressa le pas, inquiète de voir s'amonceler sur sa tête les nuages gris masquant subitement l'azur de ce ciel d'été. …

    2,90 €
    Disponible
  • Extrait : Un soir de juin sur la campagne beauceronne où la plaine toute dorée fleure bon l'haleine endormie du soleil ; un soir calme et pur où l'on oublie que sur terre il y a autre chose que de la paix et de la beauté. Tout là-bas, une brume légère monte du sol et voile dans une transparence azurée les bois du château de Gervaises dont les tourelles dominent loin alentour…

    4,00 €
    Disponible
  • Extrait : — Maman, regarde ma jupe !…Mme Lanfeuille, occupée à repriser des bas, leva lentement la tête et son visage mélancolique prit une expression de détresse infinie. La gorge serrée, avec un haussement d'épaules découragé, elle soupira et répondit : — Oui, je vois… La voix fraîche de la jeune fille s'éleva de nouveau : — Il ne sera bientôt plus possible de la raccommoder…

    4,00 €
    Disponible
  • Extrait : — Mon Dieu, balbutia Denise Monestier en laissant échapper la lettre qu'elle venait de lire, mon Dieu, que vais-je devenir ? Se renversant sur son fauteuil, elle ferma les yeux, si pâle qu'on aurait pu croire qu'elle allait défaillir. Autour d'elle, c'était le décor élégant de la chambre à coucher qu'elle occupait au premier étage d'une vaste et confortable villa…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : La soirée était magnifique et le Tout-Paris se pressait dans les salons de James Connel. Le Tout-Paris des affaires d'abord, car James Connel, un Américain fixé en France pour son plaisir, était en U.S.A. le Roi du cuivre. C'est une royauté qui est plus solide que celle de l'or et des métaux cuprifères rapportent plus d'or que l'or en rapporterait. …

    2,90 €
    Disponible
  • Extrait : Marc Verdier gravit péniblement les cinq étages conduisant à l'atelier du jeune artiste. A plusieurs reprises, il dut s'arrêter ; non pas que son souffle fût coupé par l'appréhension de la démarche qu'il allait faire, mais bien parce que son coeur, battant depuis cinquante ans, commençait à donner des signes de fatigue. « Je me fais vieux », pensa-t-il en s'épongeant le front…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : Norbert Pierson avait parlé d'une voix monocorde, les yeux fixés sur la fenêtre d'où l'on apercevait, au travers des vitres, les frondaisons du Luxembourg. Il savait que, s'il regardait ses parents, il manquerait de courage pour continuer. Et ce coup, qui frappait le petit cercle familial jusque là si étroitement uni, il avait le cruel devoir de le leur asséner…

    2,90 €
    Disponible
  • Extrait : L'agent leva son bâton blanc. La file des autos resserrées et emboitées les unes dans les autres comme les soufflets d'un immense accordéon, se déroula aussitôt, par enchantement. Dociles, tels les soldats d'une revue, les véhicules se dirigèrent par file, à gauche, vers les boulevards ; à droite, vers la Madeleine, obéissant à un invisible signe. …

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : Le soleil, passant par les hauts vitraux, jouait en taches multicolores sur les boiseries sombres de la salle à manger. En face de Chantal, l'immense tapisserie Renaissance figurant « la chasse de Thierry, premier comte de Bergues », en paraissait plus terne, plus triste encore que d'ordinaire, avec les verts fanés des frondaisons et la face sinistre et barbue du piqueur au premier plan…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : — Tu m'aimes ?Jean Dorvil contempla le fin visage levé vers lui, un peu anxieux, pathétique dans cette angoisse qui tendait les traits, accusait la profondeur du regard clair.— Mais oui, ma chérie !… Tu le sais bien !Paulette soupira et s'absorba derechef dans la confection de son tricot. Un pull-over qu'elle destinait à Jacky, leur fils, un bambin de six ans qui dormait …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : L'Arabelle se tenait à environ un mille de la côte, dans l'obscurité. Le vent avait sensiblement fraîchi et Pierre Leblond remarqua qu'il poussait le bateau à la terre. Dans le lointain, vers l'ouest, il apercevait la masse sombre d'une île et, en face de lui, de petites lueurs éparses dans les pins. Autant de villas que de feux accrochés au flanc de la montagne. …

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : Quand Véronique de Charcey apprit à ses parents que son plus chez désir était d'épouser Bernard Lautragues, tous deux esquissèrent la même grimace de mépris.— Quoi ! dit M. de Charcey, ce petit ingénieur sans le sou, condamné à besogner toute sa vie et qui ne pourra jamais offrir à sa femme qu'une existence médiocre ! Laisse-moi croire, ma petite fille, que tu n'as pas bien réfléchi. …

    6,00 €
    Disponible
  • Extrait : Paris apparaissait dans la brume matinale. Le Super-Constellation commença à perdre de la hauteur, les panneaux donnant l'ordre d'attacher les ceintures venaient de s'allumer et les voyageurs obéirent aux lettres lumineuses avec un sourire soulagé, car l'atterrissage était proche. L'hôtesse de l'air s'approcha doucement de Thierry, lui tendant une pochette d'allumettes…

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : Solange, la petite laborantine, était partie depuis trois, quatre ou cinq heures : le docteur Philippe Adenis n'aurait sur le dire. Il était seul dans le modeste laboratoire qu'il entretenait à ses frais. Une éprouvette dans la main gauche, je jeune médecin surveillait une réaction. Tout l'après-midi il avait donné ses consultations à l'hôpital des Enfants-Malades…

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Robert Bainville avait les yeux grands ouverts sur la pénombre de la chambre quand il entendit le petit déclic du réveille-matin, à l'heure où aurait dû retentir la sonnerie. Il ne dormait plus depuis un long moment… et il était heureux de ne pas dormir. Il se sentait léger, plein d'entrain et de courage devant les tâches, nombreuses, de la journée qui commençait. …

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Des cheveux sombres et crêpelés, un beau visage aux traits un peu durs, le bleu des yeux faisant contraste avec les cils noirs, et sur la lèvre une ombre, laissée dans doute à dessein par un rasoir minutieux. La peau a cette douceur trop féminine que donne l'emploi habituel des maquillages, mais elle est dorée parce qu'un certain hâle sied à quelques hommes…

    2,90 €
    Disponible
  • Extrait : — Entre, Ariane... La jeune fille pénètre avec précaution dans le somptueux appartement où vit, célèbre et solitaire, l'être d'élection de ses rêves. Chaque fois qu'Etienne, le valet de chambre de Georges de Villers, lui permet d'entrer et d'admirer tout à son aise - en l'absence du maître - les objets précieux et familiers du grand écrivain, c'est pour elle le même enchantement...

    3,50 €
    Disponible
  • Extrait : Fabienne Marlens allait et venait, empressée, de la cuisine à la vaste salle à manger, sobrement meublée d'acajou, où Etienne Marlens, assis devant une table soigneusement nappée de blanc, commençait à dîner. La jeune fille avait entendu se substituer à la domestique qui assurant habituellement le service. Ce dîner n'était pas un dîner comme tous les autres. …

    4,90 €
    Disponible
  • Extrait : Colette Mauduy avait quitté Nice la veille. Aussitôt arrivée dans la capitale, elle s'était mise en quête d'un hôtel non pas luxueux, mais confortable. Combien de temps devrait-elle y rester et que serait sa vie future ? Elle soupirait, le coeur serré, la poitrine oppressée par des sanglots qui ne demandaient qu'à crever dans sa gorge, en pensant à la vie facile qui avait été la sienne…

    3,50 €
    Disponible
Résultats 49 - 72 sur 283.